Peut-on prendre une cigarette électronique dans l’avion ?

Peut-on prendre une cigarette électronique dans l’avion ?

Nous savons tous qu’il est interdit de fumer une cigarette dans les avions. Si vous êtes fumeur(se) de cigarettes « classiques », vous ne serez cependant pas arrêté(e) aux portiques si celles-ci sont dans votre sac ou dans le reste de vos bagages bien sûr. Mais qu’en est-il de la vape et de la cigarette électronique ?

Les règles strictes dans le transport aérien

Des règlementations s’appliquent sur les appareils électroniques en avion. Voyager avec une cigarette électronique n’est donc pas chose aisée.

Les batteries et accus des cigarettes électroniques représentent un risque d’incendie à l’entrée dans l’avion. Depuis le 1er avril 2016, les batteries en lithium sont même interdites en soute. Certaines cigarettes électroniques sont également composées d’accus, eux-mêmes en lithium. Ceux-ci sont donc, par conséquent, proscrits des soutes d’avions.

Vous pouvez cependant garder votre cigarette électronique dans votre sac et/ou bagage cabine puisque deux batteries/accus sont autorisés. Si vous avez besoin d’apporter plus de deux batteries/accus, nous vous recommandons vivement de contacter la compagnie aérienne afin de vérifier si ceci est autorisé ou non.

Si votre cigarette électronique ne nécessite ni batterie ni accus (e-liquide), alors dans ce cas, vous n’aurez aucun souci, que la cigarette soit en cabine ou en soute. Les liquides de cigarette électronique sont autorisés, veillez simplement, si vous les transportez dans votre sac à main ou bagage cabine, à respecter la règle identique à tous les liquides, soit une quantité inférieure à 100ml par contenant (total maximum de 1 litre de liquide de cigarette électronique).

Sur le même sujet :  Comment nettoyer une cigarette électronique pour changer de goût ?

On récapitule :

  • Une cigarette électronique + deux batteries/accus en cabine : oui
  • Une cigarette électronique + deux batteries/accus en soute : non
  • Une cigarette électronique, avec liquide uniquement, en soute ou cabine : oui

Et une fois dans l’avion, la vape, comment ça se passe ?

Tout comme les fumeurs de cigarettes « classiques », les utilisateurs de cigarettes électroniques ne sont aucunement autorisés à vapoter dans l’avion (idem pour les puff bien sûr).

En effet, pour des raisons d’équité avec les autres fumeurs, d’interférences entre dispositifs électroniques, de détecteurs de fumée et de civilité tout simplement, il est interdit de fumer et de vapoter dans l’avion.

Sachez également que vous ne pouvez pas charger votre cigarette électronique pendant le vol.

Attention au pays de destination…

Certains pays règlementent le vapotage et la possession des cigarettes électroniques, attention donc à ne pas vous faire avoir pour partir en voyage sereinement !

Cigarettes électroniques bannies, vapotage aussi !

Plusieurs pays interdisent purement et simplement les cigarettes électroniques. Il est donc interdit de vapoter, vendre ou importer une cigarette électronique. En voici une liste (non exhaustive) : Argentine, Brésil, Émirats Arabes Unis, Singapour, Bruneï, Colombie, Jordanie, Mexique, Oman, Qatar, Liban, Taïwan, Uruguay, Venezuela, Nicaragua, Turquie, Seychelles, Gambie, Ouganda…

Vente de nicotine règlementée

Dans certains pays, la cigarette électronique n’est pas interdite, mais la vente de nicotine est prohibée ou réservée aux pharmacies. Ainsi, vous pourrez vous procurer des e-liquides sans nicotine facilement, mais pas les e-liquides contenant de la nicotine. C’est le cas du Japon, de l’Afrique du Sud, de la République Tchèque, de la Malaisie et de la Belgique.

Sur le même sujet :  Comment marche une cigarette électronique ?

Règlementation locale

Aux États-Unis, au Canada, en Australie ou encore au Vietnam, c’est une règlementation locale qui s’applique. Cela signifie que certains États interdisent foncièrement les cigarettes électroniques, dans d’autres, elles sont autorisées. En Australie par exemple, la vente de produits nicotinés est interdite, mais vous pouvez apporter vos e-liquides nicotinés si c’est pour un usage personnel (excepté dans le Queensland où même les e-liquides nicotinés y sont prohibés).

Voilà, désormais, vous savez tout sur les différentes règles à respecter et avez donc toutes les cartes en main pour préparer votre vol et voyager avec votre cigarette électronique, vos batteries, votre e-liquide, et votre vapotage suivant le pays dans lequel vous vous rendez.

N’hésitez cependant pas à contacter la ou les compagnies aériennes que vous empruntez, au cas où !

Noter cet article
Sabrina

Sabrina, rédactrice web chevronnée du célèbre blog « Vap House », est une passionnée de la cigarette électronique et des e-liquides. Née en 1985, elle a grandi dans une petite ville du sud de la France, où elle a découvert le monde de la vape il y a plus de dix ans.

En dehors de son travail sur « Vap House », Sabrina consacre son temps à tester de nouveaux produits, à rédiger des critiques approfondies et à participer à des événements liés à la vape à travers le monde. Sa passion pour la promotion d’un mode de vie plus sain et sa volonté de fournir des informations de qualité font de Sabrina une figure emblématique de la scène de la cigarette électronique et des e-liquides.

Sur le même sujet :  Comment régler sa cigarette électronique pour ne pas tousser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut