Faut-il avaler la fumée de la cigarette électronique ?

Cigarette électronique : est-il nécessaire d’avaler la fumée ?

Principe d’une cigarette électronique

Pour pouvoir répondre aux questions « faut-il avaler la fumée de la cigarette électronique ? », ou encore « comment vapoter ? », rappelons-en le fonctionnement.

Une cigarette électronique est composée de quatre éléments : la batterie, le liquide, le clearomiseur et la résistance.

La batterie fournit l’électricité à la résistance, chauffant ainsi le liquide dans le clearomiseur.

Quand on pratique le vapotage (lorsque l’on aspire sur le clearomiseur, en appuyant, selon les cigarettes électroniques, sur le bouton de la batterie), le liquide devient vapeur, se rapprochant alors particulièrement, d’un point de vue visuel, de la fumée qui se dégagerait d’une cigarette au tabac classique.

Pratique concrète de la vape

Le principe est désormais clair pour vous. Maintenant, si vous êtes débutant(e) dans le vapotage, parlons pratique de la vape.

Les différentes vapoteuses

Vapoter reste, malgré tout, un peu différent de fumer une cigarette classique. Tant sur la prise en main, que sur l’aspiration ou le ressenti. Il faut, dans un premier temps, déterminer quel type de vape vous convient.

Les tubes

Ce type de cigarette électronique est le premier à avoir émergé. Les tubes sont composés notamment d’une batterie, ce qui permet une certaine autonomie, et d’une résistance, qu’il faut changer assez régulièrement puisque la durée de vie moyenne de ces résistances est d’environ 15 à 20 remplissages. C’est un format apprécié des fumeurs par sa ressemblance avec une cigarette classique et dont la consommation n’est pas excessive au vu de la recharge de batterie et changement de résistance nécessaires.

Sur le même sujet :  Comment remplir une cigarette électronique ?

La Puff

La Puff est l’une des cigarettes électroniques les plus vendues, c’est une vapoteuse jetable et compacte. Ceci ne l’empêche pas d’être munie de tous les éléments nécessaires à la vape ; batterie, système de vaporisation, liquide. Il est facile d’apprendre à manier la Puff puisqu’il suffit d’aspirer pour créer de la vapeur. De nombreux goûts de liquide sont également disponibles pour ce produit.

Le Pod

Le Pod est une petite e-cigarette dont le but de cette vape n’est pas de créer énormément de vapeur, mais de procurer un ressenti à l’aspiration au niveau de la gorge. C’est le matériel parfait pour les fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer. Il est aussi facilement transportable et très simple d’utilisation puisqu’il suffit de mettre du e-liquide et appuyer sur le bouton. Le Pod convient au vapotage de nicotine et de liquides dits classiques.

Le Pod fait partie de la catégorie des cigarettes électroniques dites « tout-en-un ». Opter pour l’utilisation d’une e-cigarette de ce type, c’est choisir chaque composant en fonction de sa consommation. Vous pourrez adapter au mieux la batterie et sa capacité, le liquide et dosage en nicotine, la résistance. Si vous utilisez une vape régulièrement, nous vous recommandons d’adapter au mieux votre matériel à vos besoins.

La box

La box se vend en kit complet ou box + clearomiseur. Étant donné la variété de modes de vape, ce type de cigarette électronique convient aux vapoteurs confirmés. Tout comme le Pod, cette cigarette électronique fait partie des types d’e-cigarettes les plus ajustables sur le marché.

Sur le même sujet :  Peut-on prendre une cigarette électronique dans l'avion ?

Vapoter oui, mais vapoter correctement

Choix des substances contenues dans l’e-liquide

Pour vapoter correctement, il faut bien choisir le liquide de votre cigarette électronique. Deux substances sont à prendre en compte ; le goût et le dosage de nicotine.

Le goût : Il existe un nombre incalculable de saveurs. Dès le e-liquide terminé, vous n’aurez qu’à en insérer un nouveau dans votre vape ! Les liquides sont classés par catégorie (chacune comptant plusieurs saveurs) : tabac, fruit, menthe, gourmand.

Le taux de nicotine : l’analyse de votre consommation de cigarettes au tabac classiques est primordiale lorsque vous passez à la cigarette électronique. En effet, le nombre de cigarettes fumées va déterminer le taux de nicotine contenu dans le liquide, au moment du passage de fumeur(se) à vapoteur(se).

Le vapotage

Pour vapoter, il suffit de pincer les lèvres autour de l’embout prévu à cet effet, d’aspirer lentement et régulièrement tout en appuyant sur le bouton de la cigarette électronique et expirer.

Vous n’avez pas besoin d’avaler la vapeur produite par la vape, tout comme fumer une cigarette au tabac classique finalement. Il n’est pas nécessaire d’avaler la fumée pour fumer, la nicotine étant déjà absorbée par les tissus de la bouche à l’aspiration. Vous absorberez la même quantité de nicotine avec une cigarette électronique, que la nicotine soit inhalée ou non par les poumons.

Vous avez toutes les clés en main pour vapoter au mieux. Nous nous devons malgré tout de vous rappeler que, pour éviter tous risques pour votre santé, il est préférable ni de fumer ni de vapoter.

Noter cet article
Sabrina

Sabrina, rédactrice web chevronnée du célèbre blog « Vap House », est une passionnée de la cigarette électronique et des e-liquides. Née en 1985, elle a grandi dans une petite ville du sud de la France, où elle a découvert le monde de la vape il y a plus de dix ans.

Sur le même sujet :  Comment allumer une cigarette électronique ?

En dehors de son travail sur « Vap House », Sabrina consacre son temps à tester de nouveaux produits, à rédiger des critiques approfondies et à participer à des événements liés à la vape à travers le monde. Sa passion pour la promotion d’un mode de vie plus sain et sa volonté de fournir des informations de qualité font de Sabrina une figure emblématique de la scène de la cigarette électronique et des e-liquides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut