Combien de temps dure une résistance de cigarette électronique ?

Le vapotage est devenu populaire suite au changement prononcé par le gouvernement en faveur de l’interdiction de fumer dans les espaces publics clos. Depuis, de nombreux fumeurs enclins à stopper définitivement leur consommation de tabac, se sont convertis à l’usage de la cigarette électronique, réputée moins nocive pour le corps et l’environnement.

La cigarette électronique : une utilisation qui se popularise… mais pourquoi ?

Les éléments de composition des cigarettes électroniques

Contrairement aux cigarettes traditionnelles, la cigarette électronique, vape ou vapoteuse, est composée de plusieurs éléments : un e-liquide, un réservoir (clearomiseur), une mèche de résistance, un atomiseur, un embout, un bouton d’alimentation et une batterie. Le e-liquide n’est autre qu’une substance liquide composé de propylène glycol, de glycérine, d’arômes (aux saveurs variées) et de nicotine, qui une fois versé dans le réservoir, offre un goût parfumé tout en assurant de rejeter de la simple vapeur d’eau. Le clearomiseur est l’endroit de la cigarette électronique dans lequel est contenu l’e-liquide, généralement transparent afin d’observer la quantité restante dans la cigarette électronique.

La résistance, contenue dans l’atomiseur, est chauffée par la batterie lorsque les cigarettes électroniques sont en état de marche et permet la vaporisation du liquide. L’embout est destiné à permettre à l’utilisateur d’aspirer et d’inhaler la vapeur, après avoir activé le bouton d’alimentation de l’appareil.

Sur le même sujet :  Comment remplir une cigarette électronique ?

Cigarette électronique et e-liquides : une clé pour se sortir du tabac ?

Au fil des années, on remarque que de plus en plus de fumeurs optent pour ce produit de consommation. En jeu, l’objectif de diminuer, voire stopper définitivement sa consommation de tabac. Les cigarettes électroniques représentent un matériel efficace dans la vie quotidienne d’un fumeur, car il est possible de la régler selon ses besoins en nicotine au mg près !

Cette flexibilité permet aux consommateurs de progressivement délaisser les cigarettes traditionnelles pour celles à base d’e-liquide, dont la puissance leur assure une transition tout en douceur, vers un mode de consommation plus raisonné. En bref, les cigarettes électroniques constituent des atouts pour amorcer une diminution tabagique au fil du temps, afin de préserver sa santé !

Quelle est la durée de vie d’une cigarette électronique ?

La longévité d’une cigarette électronique au fil du temps dépend de la durée de vie de ses composants, dont celle de sa résistance, élément central pour assurer aux utilisateurs de vapoter de manière optimale. En effet, si les résistances perdent de leur puissance (mesurée en ohm), alors la qualité de leur vape diminue en termes de rejet de vapeur et d’appréciation des saveurs.

La durée de vie d’une résistance est proportionnelle aux habitudes d’utilisation de la cigarette électronique : c’est plutôt logique, plus vous vapotez et plus la résistance s’use vite. De manière générale, les spécialistes en cigarettes électroniques estiment que la longévité des résistances peut aller de 2 semaines à presque 4 semaines. En réalité, l’usure d’une résistance est liée à l’accumulation de dépôt au niveau du coton, partie de la résistance qui est activée lorsque le liquide est mis en chauffe.

Sur le même sujet :  Comment recharger une cigarette électronique sur le secteur ?

Quel est le rôle du coton ?

Le coton est le matériau qui compose la mèche de la résistance. En effet, c’est le coton qui assure 4 rôles distincts lors du vapotage. En premier lieu, le coton absorbe le e-liquide contenu dans le clearomiseur, de manière à alimenter la résistance en liquide. Ensuite, le coton régule le flux de liquide afin qu’une quantité définie atteigne la zone de chauffe sans risque de fuite. Puis, le coton participe à la transformation du liquide en vapeur lorsque l’utilisateur tire sur la vape. Enfin, c’est grâce au coton que le mélange des saveurs est équilibré en bouche, car il offre une évaporation lente et efficace du liquide dès la mise en marche de la cigarette électronique.

Nettoyage des résistances de cigarettes électroniques : est-ce possible ?

Voici quelques astuces de nettoyage pour prolonger la durée de vie des résistances présentes dans chaque e-cigarette.

  1. Démontez votre cigarette électronique avec précaution en vous assurant que celle-ci soit éteinte au préalable.
  2. Retirez la batterie de l’appareil, ainsi que l’atomiseur et la résistance.
  3. Éliminez les résidus présents sur la résistance en la passant quelques secondes sous l’eau chaude.
  4. Tamponnez la résistance de quelques gouttes d’alcool en fonction des saletés restantes sur l’élément à nettoyer.
  5. Laissez sécher quelques heures, voire une nuit complète.
  6. Remontez votre cigarette électronique en veillant à humidifier la résistance de quelques gouttes d’e-liquide avant de vapoter.
Noter cet article
Sabrina

Sabrina, rédactrice web chevronnée du célèbre blog « Vap House », est une passionnée de la cigarette électronique et des e-liquides. Née en 1985, elle a grandi dans une petite ville du sud de la France, où elle a découvert le monde de la vape il y a plus de dix ans.

Sur le même sujet :  Comment marche une cigarette électronique ?

En dehors de son travail sur « Vap House », Sabrina consacre son temps à tester de nouveaux produits, à rédiger des critiques approfondies et à participer à des événements liés à la vape à travers le monde. Sa passion pour la promotion d’un mode de vie plus sain et sa volonté de fournir des informations de qualité font de Sabrina une figure emblématique de la scène de la cigarette électronique et des e-liquides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut